Quelque chose de vivant

« J'entends au-dessous de moi le tonnerre, comme une grande bête rêveuse et qui se retourne dans son sommeil. Enfin ! Quelque chose de vivant ! »

Léon-Paul Fargue, Haute solitude (Gallimard, 1966, p. 13)

Manif du 1er mai