Lectures

Liste des livres lus, parce que sinon, je les oublie…

  • Garder l’espoir de Rebecca Solnit ★★★
  • Préférence Système de Hugo Bienvenu ★★
  • La fabrique du conformisme d’Éric Maurin ★★★
  • Un féminisme décolonial de Françoise Vergès ★★
  • La sagesse du bibliothécaire de Michel Melot ★★★
  • Confiscation de Marie-José Mondzain ★★
  • Éloge de la lenteur de Carl Honoré ★★
  • The Promised Neverland de Kaiu Shirai & Posuka Demizu ★★ Je tente de lire un manga sur les conseils d’un ami. Des enfants qui mènent une existence paisible dans un orphelinat modèle découvre qu’ils sont en fait élevés comme du bétail pour être dévorés par des démons ! Pas mal écrit.
  • Saison des roses de Chloé Wary ★★ Histoires de filles de banlieue passionnées de foot. Le ton est juste, sans mièvrerie ni clichés, et le dessin au feutre, aux couleurs chatoyantes, est vrament très beau.
  • Éloge du suffisant d’André Gorz ★★★ L’écologie politique selon Gorz serait en somme un « écomarxisme humaniste », plaçant la liberté humaine avant toute chose.
  • La théorie de l’information d’Aurélien Bellanger ★★★ Panorama de l’évolution des technologies de la communication en France depuis l’âge du Minitel jusqu’au réseaux numériques, à travers le portrait d’un nerd, mi-génial, mi-pathétique, qui ressemble au fantôme de X. Niel. Un peu trop influencé par la prose houellebecquienne, mais assez impressionnant tout de même.
  • La recomposition des mondes d’Alessandro Pignocchi ★★★ Très chouette BD racontant de façon très personnelle, drôle et intelligente la vie sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes telle que vécue par le chercheur en sciences cognitives et philosophie Alessandro Pignocchi.
  • L’utopie déchue de Félix Tréguer ★★★ Ambitieux panorama historique des techniques de surveillance des populations, depuis la Révolution française jusqu’aux techniques actuelles de capture des « données » numériques…
  • Fahrenheit 451 de Ray Bradbury ★★★★ Chef d’œuvre, mais j’ignorais à quel point ! Un anglais limpide et pourtant poétique et puissant, d’une grande beauté. Les humains mémorisent des livres pour qu’ils ne disparaissent pas, font corps avec ces mots qui circulent sous leurs peaux, dans leurs têtes.
  • Rendez-vous au métro Saint-Paul de Cyrille Fleischmann ★★ Rigolotes et piquantes nouvelles sur la communauté juive du Marais de Paris.
  • Winston Churchill de Marie-Sophie Doudet ★★ Où l’on apprend que Churchill appelaît le Mahatma Gandhi le « fakir excité »…
  • Algues Vertes d’Inès Léraud et Pierre Van Hove ★★★ Passionnant mais totalement déprimant. Vais-je encore oser me baigner à Saint-Efflam ?
  • Qu’est-ce que la pop’philosophie ? de Laurent de Sutter ★ Mouais. Intéressante mise en lumière du concept de pop’ philosophie de Gilles Deleuze, que je ne connaissais pas. Faire de la philo avec la vie de tous les jours, si j’ai bien compris ? J’approuve, mais le livre de de Sutter reste un peu fumeux à mes yeux d’ignorante.
  • La jambe gauche de Joe Strummer de Caryl Ferey ★ Premier Caryl Ferey pour moi. Je suis déçue. Personnage trop cliché, un peu grotesque. Construction bancale, pas très crédible.
  • Mémoires d’une fleur de Jacques Pimpaneau ★★★★ Mémoires d’une femme libre dans la Chine du 8e siècle, entre taoïsme et maison de courtisanes, sous la plume joyeuse de Maître Pimpaneau. Envie de me remettre aux arts martiaux.
  • Notre vie dans les forêts de Marie Darrieussecq ★★★ Écriture intelligente, sobre et saupoudrée d’humour léger pour raconter ce monde effrayant où les humains sont clonés pour constituer des réservoires d’organes. La chaleur et l’espoir survivent à tout.
  • Une très légère oscillation de Sylvain Tesson ★★ Quel beau titre ! Alliage intéressant entre pensées vagabondes et érudites et vitalité du corps (en reconstruction après un grave accident). Parfois un peu trop dandy quand même.
  • La vie amoureuse des fleurs dont on fait les parfums de Jean-Pierre Otte ★★ Otte et son ami gynécologue s’amusent à fabriquer des parfums artisanaux à partir des fleurs du jardin et de la campagne pour les femmes qui les entourent. Quelle(s) fleur(s) pour quelle femme ? Prétexte à des mini leçons de botanique poétique.
  • Itinéraire d’un singe amoureux d’Amitava Kumar ★★★ Un jeune indien émigre aux États-Unis pour y faire ses études sous la houlette d’un sosie d’Edward Saïd, tout en ayant de multiples aventures amoureuses et sexuelles avec les filles du campus. Drôle, stimulant.
  • Si par une nuit d’hiver un voyageur d’Italo Calvino ★★ Pourtant je l’avais adoré plus jeune, mais cette fois j’ai un peu honte de le trouver barbant…
  • Au secours ! Un ours est en train de me manger ! de Mykle Hansen ★ Grosse déception. Au début c’est très marrant - monologue d’un super beauf machiste en train de se faire dévorer par un ours dans la forêt, et qui tente de rester maître de la situation. Mais assez vite ça tourne en rond, c’est trop long, on s’en fout, qu’il se fasse bouffer !
  • Il était une ville de Thomas B. Reverdy ★★
  • Culture numérique de Dominique Cardon ★★★ Excellente synthèse sur le sujet, riche, documenté, et accessible.
  • Alexandria de Quentin Jardon ★★★
  • Le voyage à Ixtlan de Carlos Castaneda ★★★
  • Le bilan de l’intelligence de Paul Valéry ★★★ Deuxième ou troisième lecture de ce texte en un an. Du grain à moudre.
  • La clarinette de Vassilis Alexakis ★★ Dans la continuité des précédents livres d’Alexakis, intelligent, personnel, parfois drôle… mais je me lasse un peu, je crois.
  • Sens unique de Walter Benjamin ★★
  • Comment pense un savant ? de Jean-François Bert ★ J’adore le sujet, l’idée. Mais je n’ai pas réussi à le lire au-delà de quelques pages, trop dense, trop complexe pour moi.
  • 6 d’Alexandre Laumonier ★★★ La financiarisation du monde et le trading à haute fréquence racontés comme un thriller politique. Fascinant !
  • De la conversation de Theodore Zedin ★★★★
  • Berlin, 1933 de Daniel Schneidermann ★★★ Très intéressante enquête sur la façon dont les correspondants des journaux alliés en Allemagne ont relaté la prise de pouvoir nazie, comment certains (beaucoup) ont « normalisé » ce qui se passait à travers leurs articles. Sujet brûlant d’actualité !
  • Contre-courants politiques de Yves Citton ★ J’ai été passionnée par Pour une écologie de l’attention mais là je cale, j’ai l’impression que ça brasse du vent.
  • L’internet des familles modestes de Dominique Pasquier ★★★ Très intéressante enquête auprès de vrais gens comme on en voit peu dans les livres.
  • Maître-Minuit de Makenzy Orcel ★★
  • Neurocapitalisme de Giorgio Griziotti ★ C’est sûrement très bien mais je n’ai rien compris. À relire un jour ?
  • Le fond de l’air est jaune (collectif) ★★
  • Crépuscule de Juan Branco ★ Ampoulé, pas très bien construit, mais intéressant sur le fond. Le type est un redoutable orateur. Plus efficace quand on l’écoute que quand on le lit ?
  • À la ligne de Joseph Ponthus ★★
  • Novecento : pianiste d’Alessandro Baricco★★★ J’aime bien Baricco parce qu’il n’a pas peur des grands sentiments et qu’il les écrit avec intelligence, sans trop de fioritures.
  • Lettre à une jeune fille qui voudrait partir en Chine de Jacques Pimpaneau ★★★ Découverte de Pimpaneau : érudit, malicieux, il est devenu un de mes auteurs de cœur.
  • Le gros capitaliste de B. Traven ★★★
  • Le profanateur de Philip K. Dick ★★
  • Le mystère Henri Pick de David Foenkinos ★★★
  • Trois fois la fin du monde de Sophie Divry ★★★
  • Judas d’Amos Oz ★★★ Sensuel, brillant, mélancolique. Un étudiant empoté qui travaille sur l’histoire de Jésus tente de fuir le monde car sa petite amie l’a abandonné. Il devient l’assistant d’un vieil homme handicapé terré au fond de sa maison, qu’il partage avec une femme mystérieuse et envoûtante.
  • Demain de Guillaume Musso ★★ Lu pour me faire ma propre opinion : hé bien c’est mieux que ce que je pensais, même si bourré de clichés, je comprends pourquoi certain(e)s s’évadent en lisant ça, ça « lisse le cerveau  » comme disait l’autre et ça le fait bien !
  • Debout-Payé de Gauz ★★
  • L’amour sans le faire de Serge Joncour ★★
  • Federica Ber de Mark Greene ★★★ Gracieux petit roman sur le fil d’un été parisien, une fille mystérieuse qui aime se cacher sur les toits de la ville.
  • Il pleut en amour / Journal japonais de Richard Brautigan ★★★
  • Le monde est mon langage d’Alain Mabanckou ★
  • Notre ennemi, le capital de Jean-Claude Michéa ★★
  • Un complot de saltimbanques d’Albert Cossery ★
  • Tais-toi et meurs d’Alain Mabanckou★★
  • L’avortement de Richard Brautigan ★★★★ Gros coup de cœur pour mon premier Brautigan, offert par V. Un livre où je me sens chez moi. Foufou, drôle, humain. Coup de génie de la bibliothèque des manuscrits refusés (piqué par Foenkinos pour Le mystère Henry Pick, très chouette mais beaucoup moins pimenté que Brautigan). Et cette fille au corps si vertigineux qu’elle veut le cacher, et cet amour invraisemblable !
  • L’esprit de l’ivresse de Loïc Merle★★
  • Sous Paris d’Aurélien Noyelle ★★★
  • Internet rend-il bête ? de Nicholas Carr ★★★
  • Peau noire, masque blanc de Frantz Fanon ★★
  • Le cercle de Dave Eggers ★★
  • Ada d’Antoine Bello ★★
  • Les visages écrasés de Marin Ledun ★
  • Hôtel Waldheim de François Vallejo ★★
  • Vernon Subutex de Virginie Despentes ★★
  • Underground Railroad de Colson Whitehead ★★
  • Le nouvel amour de Philippe Forest ★
  • Americanah de Chimamanda Ngozi Adichie ★★
  • Autour de ton cou de Chimamanda Ngozi Adichie ★★★
  • Chère Ijeawele de Chimamanda Ngozi Adichie ★★
  • Contours du jour qui vient de Leonora Miano ★
  • Blues pour Elise de Leonora Miano ★★★
  • Marianne et le garçon noir sous la direction de Leonora Miano ★★
  • Une colère noire de Ta-Nehisi Coates ★★ Direct, efficace, éclairant sur la situation des Noirs américains, plus percutant que Le grand combat que je n’ai pas terminé.
  • Le grand combat de Ta-Nehisi Coates ★
  • La revanche de Kevin de Iegor Gran ★★★
  • Petit pays de Gaël Faye ★★★ Touchée par ce récit d’un enfant entre deux continents, entre deux cultures, entre deux classes sociales, et la guerre qui approche. Il dit avec justesse la place inconfortable du métisse.
  • Insectopédie de Hugh Raffles ★★★★
  • Comment peut-on aimer Roger ? de Tim Parks ★★
  • Bifteck de Martin Provost ★★★
  • L’apiculture selon Samuel Beckett de Martin Page ★★
  • L’art de revenir à la vie de Martin Page ★★
  • Peut-être une histoire d’amour de Martin Page ★★★ Léger, drôle, malin même si parfois à la limite du gnangnan, fait du bien.
  • Debout les morts de Fred Vargas ★★★
  • Vengeance du traducteur de Brice Matthieussent ★★★
  • Être ici est une splendeur : vie de Paula M. Becker de Marie Darrieussecq ★★★ Lumineux portrait d’une femme artiste peintre entre l’Allemagne et la France à la fin du 19e siècle.
  • Pipelines d’Etgar Keret ★★★
  • 7 années de bonheur d’Etgar Keret ★★★
  • 1984 de George Orwell ★★★★
  • Nuit d’Edgar Hilsenrath ★★★★
  • Orgasme à Moscou d’Edgar Hilsenrath ★★
  • Le nazi et le barbier d’Edgar Hilsenrath ★★★★
  • Fuck America d’Edgar Hilsenrath ★★★★
  • Une vie entière de Robert Seethaler ★★★★ Encore un chef-d’œuvre de Seethaler, conte initiatique d’un homme sur sa montagne / rapport à la nature
  • Le tabac Tresniek de Robert Seethaler ★★★★ Énorme coup de cœur pour ce roman initiatique, parcours d’un garçon de Vienne à travers l’Anschluss, d’une humanité bouleversante
  • L’homme qui avait deux yeux de Matthias Zschokke ★★ Étrange et assez fascinante dérive d’un homme seul dans un monde absurde. Un genre de Houellebecq suisse ?
  • La traversée du K.-O. de Mohamed al-Fakharany ★★ Pour découvrir l’Égypte contemporaine. Sombre, violent, misérable. Mais l’espoir au loin (très loin), à travers un beau personnage féminin.
  • Les particules élémentaires de Michel Houellebecq ★★
  • La carte et le territoire de Michel Houellebecq ★★★
  • Soumission de Michel Houellebecq ★★
  • L’atelier du diable de Jáchym Topol ★★
  • Les catacombes : histoire du Paris souterrain de Gilles Thomas ★★★★ LE livre qu’il faut avoir lu pour comprendre cette fabuleuse histoire des souterrains de Paris, et comment elle a influencé l’imaginaire de centaines d’écrivains (et leurs lecteurs) à travers le temps.
  • Les anneaux de Saturne de W.G. Sebald ★★★★
  • Austerlitz de W.G. Sebald ★★★★
  • Les émigrants de W.G. Sebald ★★★★
  • Vagabonds de Knut Hamsun ★★★★
  • Pnine de Vladimir Nabokov ★★★★
  • Lolita de Vladimir Nabokov ★★★★
  • Les noces dans la maison de Bohumil Hrabal ★★★★
  • Cent ans de solitude de Gabriel Garcia Marquez ★★★★